Recherche

Pois Chiche family

Mon parcours pour devenir Maman

Plus ça va, moins ça va…

Vendredi 6 avril 2017 : rendez de bilan avec gygy.

J’avais déjà pas envie d’y aller.

1h de retard, comme d’habitude me direz-vous…

On discute et il me dit « malheureusement p s encore de grossesse » et le répète au moins 4 fois.

Il compulse mon dossier. 5 mn, 10 mn, 15 mn…

Il me demande si on a déjà parlé don de sperme…

Trou noir.

G•A•M•E••O•V•E•R

Publicités

Fin et pause…

Tout est dit … J’ai besoin d’air. Prenez soin de vous…

Spleen

Ce soir je me couche la vague a l’âme et le yeux tout embrouillés.

Le printemps qui fleurit sur mon visage ne présage rien de bon. Ça annonce les vilaines.

Et même la fatigue, les douleurs à la poitrine et au ventre parfois ne parviennent pas à me convaincre qu’un plus et envisageable.

On aura sans doute jamais droit au bonheur d’être parents et aux éclats de rire qui emplissent un foyer…

Parfois je me dis à quoi bon vivre cette vie de merde pour souffrir autant.

Mais bordel de merde qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça?

On rêve de …

En flânant sur Instagram (de loin mon réseau social préféré), j’ai vu ce genre de remorque pour vélo et j’ai pensé directement à toutes les envies secrètes que nous avons le chéri et moi pour toi mon bébé…

On rêve de se disputer pour la couleur du mur de ta chambre, cette chambre désespérément vide en face de la nôtre, qu’on se refuse d’appeler chambre de bébé. Que ton papa appelle chambre d’ami et que moi je n’appelle pas. Cette chambre qui pendant plus d’un an après notre déménagement est restée pleine des cartons chiant à vider et que je nomme rarement la 2eme chambre…

On rêve de t’embarquer avec nous lors de nos virées dominicales en vélo dans cette fameuse charrette (terme bien du nord) sur laquelle on lorgne depuis des années en songeant qu’un jour nous aussi on en aura une, sous entendu que nous aussi on aura les bras plein et le cœur rempli.

On rêve de te faire découvrir l’île de rêve d’où ton papa est originaire et de t’emmener à la plage profiter de la douceur des vagues et du coucher de soleil sans nul autre pareil.

On rêve de passer les samedis matins ou tu nous auras réveillé beaucoup trop tôt, ton papa a éplucher les légumes, et moi à préparer tes purées pour la semaine.

On rêve que nos poilus 🐱🐱 qui aiment tant les enfants aient un compagnon de jeu. Un ami fidèle et sincère, un ami pour la vie, dont la présence vous accompagne et l’amour vous emplit.

On rêve de t’entendre rire aux éclats si fort pour qu’il résonne dans cette maison qu’on aime tant et qu’on a rénové pendant 18 mois seuls pour nous mais aussi beaucoup en pensant à toi.

Et bien plus encore…

On rêve de lire un taux positif mardi…

Le pire c’est l’attente

ATTENTE, c’est LE mot qu’on utilise le plus et qui résume le plus ce qu’on expérimente et qu’on subit lorsque faire un enfant n’est pas une simple histoire de tchik tchik boum 💥 boum 💥.

Déjà, quand on décide de fonder sa famille. On attend chaque fin de cycle, on guette, on espère ne pas voir débarquer ces putains de règles que DNLP nous envoie!

Puis les mois passent, on attend encore et on finit par se dire qu’un tour chez son gygy serait bienvenu.

On attend ce rdv et dans mon cas, il n’a pas été vraiment concluant, ma gygy m’a « juste » adressé à un spécialiste à la PMA la plus proche de chez moi.

J’ai appelé vite et je n’ai pas attendu si longtemps que ça, mais la suite a été longue. La batterie d’examens et l’objectif perte de poids ont fait traîner les choses. Il s’est passé 1 an entre notre entrée en PMA et le début du premier protocole.

On a attendu ça avec impatience et peur à la fois.

Puis on a enchaîné la FIV1a qui a été très décevante et la 1b. Et on a cette fois décidé d’attendre. C’est fou hein. Et paradoxal mais on en avait besoin, on était à bout. On a attendu quelques mois et on a tenté la FIV2. Nouvel échec et énorme claque. On a eu besoin de prendre de la distance. De revivre normalement sans que tout tourne autour de la PMA.

9 mois après on s’est dit qu’on était prêts à réessayer. L’envie était revenue. Et entre temps j’avais consulté au CMP (articles dédiés ici, et ).

Cette FIV3 a été la plus aboutie. On a obtenu 4 embryons J2, deux m’ont été transférés frais en juillet 2017. Et les deux autres ont été vitrifiés et c’était une première pour nous donc une source nouvelle d’espoir.

Malheureusement je n’ai pas été enceinte suite à mon transfert de juillet. Nous sommes partis en vacances. On a mené des projets professionnels a terme et nous voila à aujourd’hui.

A attendre patiemment la fameuse prise de sang. Notre transfert date de jeudi. 3 petits jours sur les 12 à attendre. On a seulement fait 1/4 du chemin et mon dieu que c’est long. On est optimiste et on vit normalement. On a passé un bon week-end comme la semaine dernière. On s’est fait plaisir et on a profité. Demain boulot et dans un sens tant mieux le temps y passe plus vite!

Dimanche prochain on sera à 2 jours de la PDS, le stress sera à son paroxysme….

Mais il faut ATTENDRE!

4 ans + 1 jour…

Hier nous avons « fêté » nos 4 ans d’essais bébé.

1461 jours à t’attendre… à se voir annoncer des dizaines de grossesse autour de nous et je n’exagère vraiment pas!

Aujourd’hui, c’est comme si on passait un cap. Le J1 d’autre chose. Aujourd’hui à 8h33 mon téléphone a sonné, c’était le labo. J’ai senti mon cœur s’emballer… J’ai décroché et j’ai écouté ce que me disait la gentille dame.

« Madame B. Vos deux embryons ont été décongelés et le transfert aura lieu à 10h »

J’ai raccroché et j’ai versé ma larme.

J’ai fini mon petit déjeuner et je suis allée me maquiller. On a pris la route.

Nous n’avons pas attendu au labo. Et le personnel est toujours si gentil, bienveillant et prévenant.

Le transfert s’est bien passé. Aucune douleur. Juste une petite gêne. Un peu de repos et nous voilà reparti.

Quelques courses, une bonne raclette le midi et une sieste 😴 d’1h30!

Une après-midi bien agréable avec mon amoureux.

Demain retour à la vie normale. Le boulot et on enchaînera sur le week-end!

Il n’y a plus qu’à patienter. Accrochez-vous mes petits cœurs 💕

Emballement et retenue

Je reviens vous donner des nouvelles comme promis…

J’ai vu gygy lundi matin 8h pétantes. Il n’était pas à l’heure, les PMette diront normal! 😂

8h10, il m’appelle. Il vient juste d’arriver. Il me dit que c’est dur le lundi et qu’il doit se mettre en place. Il me demande de m’installer tranquillement… veuillez comprendre abaisse ta culotte pour l’écho. Lol

Je m’exécute.

Et je m’installe. Du bureau contigu il me dit qu’il s’absente et qu’il arrive.

8h25 l’écho commence. La muqueuse est belle. Il a du mal à voir mon ovaire gauche, bref rien d’inhabituel.

Je remets ma culotte. Et je passe dans le bureau. Il me dit que le transfert aura lieu jeudi 22 février…

4 ans et 1 jour après que nous ayons décidé de faire un enfant, car oui demain ça fera 4 ans qu’on veut construire notre famille. Triste anniversaire, mais cette année nous avons un peu d’espoir et en même temps je ne m’emballe pas. Je suis détachée, la peur est sous jacente.

On fait le point je suis à J14. On continue le PROVAMES 2mg matin/midi/soir. Et on commence le PROGESTAN 200mg 2 ovules matin/midi/soir.

Fête du slip de s’enfiler 2 ovules les midis dans les chiottes du boulot. 👆🏻Mais bordel qu’est ce qu’on ne ferait pas pour toucher du doigt le bonheur de devenir maman. Et ça pourrait bien durer jusqu’à fin mai si la chance est avec nous 🍀.

On a suivi les conseils du staff et on transférera nos deux embryons restants congelés dans la même paille (ils se soutiennent comme ça!). Et à la question du gygy à propos de la FIV4, j’ai répondu qu’on n’y avait pas pensé pour le moment…

Alors j’essaie de ne penser à rien et d’avancer. De mettre toute les chances de mon côté, mais après tout ce n’est pas comme si on avait une prise sur ce genre de choses.

Mes petits bébés qui nous attendaient bien au chaud au frais… On vous aime déjà alors que nous ne vous connaissons pas encore. On est prêts à vous aimer et à en baver. À vous accueillir seul ou à deux pour encore plus de bonheur. On veut des nuits courtes, des vomitos, des sourires, des gazouillis et on veut même vous détester parfois de n’avoir le temps de rien comme tous les parents. On avait rêvé de bébés d’été mais bordel on s’en tape. On veut juste que vous veniez être ce trait d’union qui nous unisse encore un peu plus que nous le sommes déjà…

Le Transfert d’Embryons Congelés ou le parcours de santé de la Pmette

C’est fou comme d’un essai à l’autre les choses peuvent d’être différentes.

Alors évidemment je ne peux parler que dans mon cas et avec ma petite, bien que déjà trop grande à mon goût, expérience!

Pour rappel nous en sommes au premier (et dernier) TEC de notre FIV3, lors des FIV1 et FIV2 nous n’étions pas parvenus à congeler des embryons…

Autant vous dire que le menopur ne me manque pas et vu mes doses de cheval je comprends pourquoi. Tout comme les multiples explorations caverneuses et les dons d’hémoglobine. Lol.

Bref, je prends mes 3 petits cachetons de provames matin, midi et soir, bon j’avoue que je me suis mise une alarme pour le midi et le soir. Surtout pour le midi au boulot. Le matin mes compléments alimentaires sont près de la cafetière donc je n’oublie jamais.

Par contre, niveaux symptômes :

  • je suis épuisée. Alors oui j’ai eu la grippe y’a 3 semaines, oui on a eu des soucis familiaux la semaine dernière et j’ai été très préoccupée mais bordel l’après-midi je lutte au boulot. Je serais chez moi je ferais la siens sans hésiter!
  • Ma libido est à son paroxysme et ça fait du bien a tout le monde chez moi 😜
  • J’ai l’impression d’avoir la culotte mouillée toute la journée alors effet du provames ou pas?

Rdv ce lundi pour une Echo et une pds, ben oui on peut pas y échapper ad vitam. Et nous saurons normalement quand aura lieu le TEC, a priori vendredi ou samedi.

Enfin côté moral ça va. Je ne fait aucun plan sur la comète. Et mon mari non plus. On vit notre vie. On verra bien. Je pense même déjà à la FIV4.

Je reviendrai lundi vous donner des nouvelles. En attendant demain on profite du beau temps dans le Nord 😘

Sortie de banquise J- 12(voire 13)

Nous y voilà…

Après un cycle de 55 jours, J-1 est arrivé mardi 6 février.

On a hésité jusqu’au bout pour faire un TEC sur ce cycle. Et ce, pour plusieurs raisons :

1/ nous avons dû annuler nos vacances car un de nos proche devait subir une intervention lourde et dont le pronostic n’était pas très optimiste

2/ suite au 1/ mon mari devait se rendre à l’étranger

3/ au vu des événements était-ce le bon choix de choisir de faire le TEC maintenant?

4/ était-ce le bon moment au vu de toutes les mauvaises ondes, du fait qu’on aurait du être en vacances et patati et patata…

Bref, j’ai voulu voir ça plutôt comme des signes positifs et pas négatifs. Comme un message de la vie qui nous dit « bordel allez y. La vie est plus forte ».

Et dans quelques jours on fêtera nos 12 ans ensemble et nos 4 ans d’essai bébé. Alors malgré les embûches de la vie qui nous entourent je veux rester positives et me dire que 2018 est notre année et qu’on finira cette année à 3 voire 4… 😉

Du coup je suis sous provames depuis mardi et épuisée depuis jeudi. A fleur de peau aussi mais j’ai du mal à déterminer si c’est nos problèmes perso qui ont décuplé ma sensibilité…

Pour celles d’entre vous qui ont pris provames quels ont été vos symptômes?

J’ai vu gygy vendredi soit à J4. On a fait une écho. Endomètre à 5mm si je me souviens bien.

Prochaine écho avec PDS à J14 soit le 19 janvier. Si TVB et en fonction on saura si on fait un transfert le vendredi 23 ou le samedi 24 février…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑